choisir son architecte

Vous prévoyez des travaux de réhabilitation et de réaménagement de votre intérieur. Sachez que pour optimiser vos espaces, de façon à ce qu’ils soient fonctionnels et esthétiques, il est préférable de sélectionner des architectes d’intérieur. En qualité d’experts de la rénovation-décoration, ils sont en possession de toutes les astuces pour l’agencement de logement. Mais avec la diversité des offres dans le marché de l’immobilier, sur quels critères choisir son architecte ?

Définir son projet pour choisir un architecte d’intérieur

Bien avant d’entamer la recherche d’un architecte d’intérieur, il est important de définir votre projet. En quoi est-ce qu’il consiste ? Quels travaux entreprendre ? De quel budget disposez-vous ? Quelles sont vos attentes en matière de style ou de design ? Ces divers questionnements vous permettront de sélectionner, parmi les architectes d’intérieur de votre région, le plus à même de mener vos travaux.

En règle générale, tous les architectes professionnels ont les mêmes aptitudes génériques en rénovation d’intérieur. Toutefois, chacun dispose d’un style préférentiel pour lequel il est plus qualifié. Ainsi, il est recommandé d’exiger un portfolio pour que vous puissiez voir un aperçu de ses réalisations. C’est en examinant ces précédentes créations que vous pourriez juger de l’adéquation de son style à vos besoins.

Ainsi, en tant que maître d’œuvre de votre projet, un bon architecte d’intérieur vous doit toute son attention. Il sera en charge de matérialiser vos rêves. Ainsi, la communication est un outil clé du succès de votre collaboration. Un professionnel à l’écoute de son client renforce la relation de confiance. Celle-ci est primordiale pour le bon déroulement et l’aboutissement de votre projet.

L’expérience : un critère clé

Il est important de rappeler que les architectes d’intérieur ne sont pas à confondre avec les décorateurs d’intérieur. Sachez que leurs aptitudes professionnelles ne sont pas les mêmes. Ainsi, ils ne sont pas sanctionnés par un diplôme identique.

Dans votre sélection, il est recommandé de privilégier un architecte certifié par le CFAI ou l’UNAID. Il s’agit respectivement du Conseil français des architectes d’intérieur et de l’Union nationale des architectes d’intérieur. En effet, une telle certification est la garantie de la qualification et de l’expérience de ce professionnel.

Que vous cherchiez un architecte d’intérieur à Paris ou dans une autre ville, son expérience est un facteur déterminant pour le choix. Vous pouvez vous renseigner sur Internet en consultant différents profils et divers avis clients. Une autre alternative est de vous fier au bouche-à-oreille pour dénicher le bon professionnel à engager.

Vous pouvez utiliser divers canaux pour la recherche d’un bon professionnel. Le Web en est un parfait exemple. Il vous suffit de publier une annonce sur les réseaux sociaux, car bon nombre d’architectes d’intérieur utilisent ces supports pour communiquer. Pour une recherche ciblée, référez-vous à Google pour trouver un professionnel dans votre région, ou encore mieux, près de votre domicile.

Quel est le tarif d’un architecte d’intérieur ?

Les tarifs sont modulables et fixés librement par le professionnel ; qu’il soit un architecte d’intérieur à Lyon ou un architecte d’intérieur en Île-de-France par exemple. Chaque artisan fixe le tarif de sa prestation. Ainsi, le budget est un élément que vous auriez sûrement à discuter avec l’artisan.

Le prix de la prestation varie également en fonction de la réputation et de l’expérience de l’architecte choisi.

En qualité de professionnel de son domaine, l’architecte d’intérieur ajustera sa proposition de projet à votre budget. En outre, il est préférable de toujours demander un devis. Ce dernier est normalement gratuit. Ainsi, vous serez en mesure d’analyser et de comparer les différentes offres que vous aurez sélectionnées.

Architecte indépendant ou travaillant pour un cabinet, notez que vous devriez vérifier qu’il a souscrit une couverture garantie décennale. Ainsi, en cas de sinistre sur les travaux de réhabilitation, vous serez remboursé par l’assurance. Et ce, notamment jusqu’à 10 ans après l’achèvement des œuvres.